INFORMATIONS
  • Appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour l'élaboration des rapports ITIE 2018 et 2019.
07:56

Présentation ITIE CI

Présentée à l’occasion du sommet mondial sur le développement durable (Johannesburg, Septembre 2002), par le Premier Ministre Britannique Tony Blair, l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) est plus qu’une chance pour les pays en  développement.

En effet, alors que la découverte de ressources extractives devrait participer au développement économique et social de ces pays, l’on constate avec amertume que les recettes provenant de la production pétrolière, gazière et minière s’associe très souvent à la pauvreté, aux conflits et à la corruption. On parle alors de « la malédiction des ressources naturelles » due très souvent au manque de transparence et au nom respect de l’obligation de rendre des comptes sur les revenus tirés par les gouvernements de ces ressources naturelles.

L’ITIE a pour objectif de veiller à la transparence dans la gestion des ressources pétrolières, gazières et minières.

·         La Côte d’Ivoire et l’Initiative de la Transparence dans les Industries Extractives

Le Gouvernement de Côte d’Ivoire a manifesté en 2006 au Conseil d’Administration de l’ITIE son intention d’adhérer à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives. Cette intention a été suivie de plusieurs participations des représentants du Gouvernement à plusieurs séminaires organisés le Secrétariat ITIE en Afrique et Europe.

Le Président de la République a concrétisé l’intention du Gouvernement en prenant le décret n°2008-25 du 21 février 2008 relatif à la création du Conseil National ITIE composé de vingt-six (26) membres, issus des collèges de l’Administration, du Secteur Extractif et de la Société Civile.

Le Conseil National ITIE a pour principal objectif de veiller à l’implémentation des critères de l’ITIE en Côte d’Ivoire suivant une approche participative.

© 2019 CN-ITIE. Tous droits réservés.